twitter
facebook
linkelin
rss

Etiquette énergie pour les aspirateurs

Par Choix Responsable

aspirateur[1]

L’annonce est désormais officielle : à partir du 1er septembre 2014, l’étiquette énergie sera obligatoire pour les aspirateurs : une bonne nouvelle pour le consommateur qui pourra comparer en magasin les performances de ces produits grâce à des critères objectifs.

Pour se préparer dès à présent à lire efficacement cette nouvelle étiquette énergie, voici un descriptif précis de toutes les informations disponibles.

Etiquette energie aspirateur

La classe d’efficacité énergétique

Commune à toutes les étiquettes énergies, elle fournit une note globale qui intègre à la fois les consommations d’énergie et les performances de dépoussiérage : A pour les bons élèves et jusqu’à G pour les moins performants. En plus de la lettre, des flèches colorées apportent une lumière supplémentaire sur le sens de la lecture : vert pour le meilleur et rouge pour le moins bon.

La consommation annuelle moyenne d’énergie

Calculée en kWh, cette donnée permet de comparer sur la même base la consommation des aspirateurs. Comme la classe d’efficacité énergétique, cette référence est commune à tous les produits déjà accompagnés d’une étiquette énergie.

La classe d’émission de poussière

Cette classe, également synthétisée par des lettres, permet de mesurer le rejet d’émission de poussières par l’aspirateur. Cette donnée sera particulièrement intéressante pour toutes les personnes souffrant d’allergies.

Le niveau sonore

Le bruit engendré par un aspirateur est un élément important pour le consommateur qui souhaite combiner efficacité et silence. Nul doute que cette information technique sera l’un des points clés lors de l’achat du produit.

La classe de performance de nettoyage sur moquettes et sur sols durs

Ce dernier point concerne l’efficacité de l’aspirateur, également donnée sous forme de lettre. Le consommateur aura à sa disposition une classe pour les sols durs mais aussi pour les moquettes. Il pourra donc faire son choix selon le sol de son habitation.

La puissance ne fait pas tout

Annoncée à la même date (le 1er septembre 2014), les fabricants auront également l’obligation de ne proposer à la vente que des aspirateurs d’une puissance inférieure à 1600 Watts. Ceci n’est qu’une première étape, puisqu’à partir du 1er septembre 2017, cette puissance sera réduite à 900 Watts. Un moyen radical de prouver au consommateur que la performance d’un aspirateur ne se détermine pas par sa puissance.

Des économies d’énergie significatives en perspective qui se réaliseront au fil du renouvellement des 25 millions d’aspirateurs présents dans les foyers*.

* Équipement des ménages français en petit électroménager en 2012
©TNS 2013l

 

Commentaires

Laisser un commentaire