twitter
facebook
linkelin
rss

Mon micro-ondes et moi…

Par Choix Responsable

Je suis un acheteur compulsif d’appareils électroménagers, j’ai toujours l’impression qu’il manque quelque chose dans ma cuisine, une bouilloire qui cuit aussi les œufs, un couteau électrique qui parle ou plus simplement le dernier micro-ondes… parce que forcément il me faut le dernier. Et quand j’achète, dans un premier temps je suis un monstre de rationalité. Je réfléchis, je me renseigne, je compare et je réfléchis encore… A ce moment de mon projet d’achat je pourrais presque réciter toutes les références de toutes les enseignes, je connais toutes les caractéristiques, tous les prix, je sais pratiquement tout sur tout ! Enfin j’en ai l’impression.

Le problème c’est que c’est souvent à ce moment de grande connaissance que se glisse le pire ennemi de l’acheteur, le doute !

Le doute de me tromper et d’acheter parce que finalement qu’on-t-ils de vraiment semblables ? Et là je ne sais plus lequel répondrait vraiment à tous mes espoirs…

Celui qui a la porte basculante, qui cuit et fait dorer, à la carcasse d’un si joli gris métallique ou cet autre avec sa multitude de programmes, un pour chaque chose et même pour tout faire, et son espace ultra-large, si seulement il n’était pas rouge vif ou encore celui avec ce nouveau système de nettoyage à la vapeur… tout ce mélange les portes, les couleurs, les tailles et les capacités, les programmes et les tours de chauffe… et plus j’essaie de comparer, plus je me noie dans les différences.

Et là au bout d’un moment le rationnel se transforme pour devenir le pire acheteur qui soit, l’impulsif, qui veut seulement acheter à n’importe quel prix !

Parce que forcément il n’est pas question de renoncer à mon achat, je ne peux plus, j’en rêve presque la nuit de mon four. Là, souvent je cours vite vite dans le premier magasin venu et en arrivant le souffle court dans le rayon micro-ondes, alors que je m’appuie de la main sur un de ses fours pour reprendre mon souffle, quand le vendeur arrive et me demande, alors vous êtes intéressé par celui-là…? Pour me libérer, pour en finir je réponds oui ! sans réfléchir et sans même savoir sur quoi j’ai posé la main.

Heureusement à ce moment-là je tombe souvent sur des vendeurs attentifs qui reprennent tout en main et me guident vers un autre correspondant sans doute plus à mes espoirs… souvent ! Et quelques heures plus tard je repars enfin avec le micro-ondes de mes rêves… enfin !

Dorian Nieto, de doriannn.blogspot.com

Commentaires

Laisser un commentaire